Cabinet urologie

Qu'est-ce que l'urologie ?

Alors l’urologie, par définition, c’est une partie de la médecine qui s’occupe de l’appareil urinaire. Un urologue est apte à traiter tout type d’affection qui touche l’appareil urinaire de l’homme et de la femme. Vous devez donc le consulter par exemple en cas d’incontinence urinaire, d’infection et de lithiase urinaire, de cancer, de dysfonctionnement érectile et pour tout un tas de pathologie urinaire.

L’urologie, une spécialité très utile ?

L’urologie est une spécialité à la fois médicale et chirurgicale. Il s’agit là d’une branche de la médecine qui s’occupe de diagnostiquer et de traiter les pathologies congénitales, tumorales, traumatiques, lithiasiques ou infectieuses de l’ensemble de notre appareil urinaire, c’est-à-dire en partant des reins, des uretères, de la vessie et à l’urètre pour les deux sexes et en plus la prostate, les testicules et la verge pour l’homme.

Tous les urologues bénéficient normalement de formations chirurgicales pour compléter sa compétence. Donc les urologues peuvent très bien prendre en charge les calculs rénaux et l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) qui ne nécessitent pas une intervention chirurgicale, tout comme les malformations uro-génitales de l’enfant et de l’adulte qui ont besoins d’une opération en urgence.

Un urologue prend en charge également tout ce qui a trait au trouble de la reproduction de l’homme (celle de la femme est pour les gynécologues). C’est-à-dire les troubles érectiles, l’impuissance, les éjaculations précoces, les problèmes d’infertilité, etc.

L’urologie va donc de pair avec d’autres spécialités comme la gynécologie, l’endocrinologie, la psychiatrie, la pédiatrie et bien d’autres encore. En effet, un urologue a toujours besoin de ses confrères pour bien traiter certaines pathologies comme l’infertilité, l’impuissance, etc.

Un bon urologue se doit d’être courtois en consultation. Il a le devoir de rassurer son patient et de l’amener à se confier sur sa maladie. Il interroge, il examine de façon rigoureux et peut effectuer des examens paracliniques notamment des analyses de sperme ou d’urine selon la pathologie dont le consultant souffre, une échographie pelvienne ou abdominale, une endoscopie, etc.